http://www.bellaumbria.net/wp-content/themes/bellaumbria/overlay/home.jpg
Chercher un Hôtel et Agritourisme
1  Chambre  2  Adultes  0  Enfants
OK
Jacopone Da Todi

Jacopone da Todi

Typologie :
  • Religion et Spiritualite
Todi

Description

Jacopone de Todi, à l'époque Jacopo de' Benedetti, naît à Todi dans une famille noble aux alentours de 1230. Après avoir étudié le droit à Bologne, Jacopone de Todi se lance dans la carrière notariale en exerçant dans cette même ville. Selon la tradition, en 1268, sa femme meurt accidentellement lors de l'écroulement d'un plancher. Le moment de douleur et de déconcertation qui s'en suit, augmenté par la découverte que sa femme utilisait des objets de pénitence (le cilice), provoque un changement radical dans le style de vie de Jacopone de Todi. Après avoir abandonné son travail et les personnes qui jusqu'alors l'avaient entouré, il s'engage dans un parcours de pénitence et d'humiliation publique. Selon la tradition il a des moments et des gestes de quasi folie, par exemple il arrive à une célébration en marchant à quatre pattes chargé d'un bâton d'âne, ou bien au mariage de son frère il se présente nu, recouvert de gras, et enrobé de plumes.


En 1278 il entre dans l'Ordre franciscain comme frère laïque. Pendant cette période l'Ordre est en proie aux luttes internes entre la faction des Conventionnels, soutenus par le Pape Boniface VIII, qui voudrait atténuer la rigueur de la règle de Saint François, et le groupe des Spirituels qui en revanche font pression pour maintenir en l'état l'esprit de l'Ordre. Jacopo, bien entendu, étant donné son expérience de pénitence, se range aux côtés de ces derniers, et avec les cardinaux Jacopo et Pietro Colonna il ne reconnaît pas la validité de l'élection de Boniface; cela provoque comme première réaction l'excommunication, puis l'emprisonnement (1298) dont seul le nouveau Pape Benoît XI (1303) l'en libère. Le frère passe enfin ses dernières années dans le couvent de Saint Lorenzo de Collazzone dans les environs de Todi où il s'éteint en 1306.
 

Le plus éminent citoyen de Todi du Moyen-Age est l'auteur de nombreux ouvrages parmi lesquels sortent de l'ordinaire de par leur qualité les "Laudi", components typiques de la période, qui ressemblent dans un certain sens au Cantique des Créatures de Saint François et dont ils sont probablement inspirés. Toutefois, le ton et la poésie de fond du frère est moins heureuse et mystique, il semble qu'il est en partie perdu l'harmonie avec la nature et la stupeur qui caractérisent l'élancement de Saint François. En revanche, dans l'oeuvre de Jacopo domine une conception plus matérielle et douloureuse, une vision plus repliée sur soi, fruit évident des mésaventures qui ont marqué la vie de l'auteur.