http://www.bellaumbria.net/wp-content/themes/bellaumbria/overlay/home.jpg
Chercher un Hôtel et Agritourisme
1  Chambre  2  Adultes  0  Enfants
OK
Musée De L'huile Lungarotti

Musée de l'Huile Lungarotti

Typologie :
  • Musées et Galeries d'Art
Adresse: Via G. Garibaldi, 10 - Torgiano
Téléphone: (+39) 075 9880300
www.lungarotti.it/fondazione/moo  
museoolio@lungarotti.it

Description

Né en continuité d'intentions avec l'idée du Musée du Vin avec la Lungarotti Fundation, le Musée de l'Olive et de l'Huile de Torgiano est situé au sein d'un petit centre d'habitations médiévales à l'intérieur des murs.

Le Musée accueille et guide le visiteur pour lui faire découvrir tous les secrets de la culture de l'olivier et de la production de l'huile, y compris les emplois plus particuliers, curieux, parfois peu connus.

>> Viens à Torgiano pour visiter le Musée du Vin, ici tu peux trouver les meilleurs gite-ruraux!

 

Le Musée de l'Olive et de l'Huile

Le parcours se déroule tout au long de dix salles et s'ouvre avec des informations rédigées par le C.N.R. sur les caractéristiques botaniques de l'olive, sur les cultivations les plus répandues en Ombrie, sur les techniques traditionnelles et d'avant-garde de culture et d'extraction de l'huile.

Les salles successives, situées dans les locaux qui furent le siège d'un pressoir en activité jusqu'à il y a quelques décennies et dont en témoigne la présence d'une grande cheminée, accueillent une riche documentation relative à l'histoire et à l'évolution des machines de production de l'huile: depuis les premiers mortiers en pierre, datant du V millénaire avant jésus-Christ en passant, petit à petit au cours des siècles, à l'introduction du trapetum, le grand bac d'origine grec utilisé et diffusé par les Romains, jusqu'aux machines les plus complexes à traction animale ou hydraulique et à l'invention du système "à cycle continue".

Le parcours continue sur les deux étages supérieurs, où la présence de l'huile et de l'olive dans le quotidien, les emplois et les coutumes qui leur sont attribués au cours du temps sont documentés dans des sections qui développent les thèmes relatifs à la mythologique origine de la plante, à l'emploi de l'huile comme source d'illumination, dans les rituels des grandes religions monotéistes occidentales, en médecine et dans l'alimentation, dans le sport, dans la cosmétologie, comme source de chauffage et comme élément significatif d'un imaginaire populaire qui a attribué à la plante et au produit dérivé de son fruit et en partie attribue encore, des valeurs symboliques, propitiatrices et guérisseuses.

La salle V, dédiée à Athena, divinité à qui on doit le don de l'olive aux hommes, présente, à côté de divers objets qui rappellent les divers attribus de la déesse, un précieux albâtre en céramique à figures rouges, signé par le Peintre de la Fonderie et datant du V siècle avant Jésus-Christ; l'objet, d'intérêt extraordinaire pour l'habileté de l'artiste, fait le portrait d'Athena qui reçoit le bouclier à l'effigie de la chouette (son premier emblème) des mains du métallurgiste qui l'a créé. En face, signifiant l'utilisation très anciennes de lampes à huile votives, avec une fiche scientifique de Mario Torelli, est exposée une lampe à huile du VII siècle avant Jésus-Christ, en marbre, superbe exemple d'art.

La récolte des lampes à huile, qui depuis l'ère pré-classique arrive jusqu'au néo-classicisme tardif, a des exemples dignes d'importance: de la bilicne romaine en bronze, damasquinée en argent et en cuivre, à la petite Madonne en bronze de la Renaissance, jusqu'au deux précieuses lampes à huile florentines, datant du XVI siècle. Intéressants de par leurs techniques et leurs styles représentatifs, indiquant des courants de goût sensibles au mythe de l'antiquité et de l'exotisme, le groupe des "néo-classiques" comprend des lampes à huile de mur qui vont de la "florentine" en verre, de Murano, aux "romaines", provenant des plus importantes boutiques d'argentiers et de travailleurs du bronze, charactérisées par des sculptures qui connaissent à l'époque une large diffusion: ainsi le Mercure qui court sur le souffle du Vent, ou l'égyptien, qui renvoit aux campagnes napoléoniennes. Huilières et saucières, burettes pour parfums, l'égyptien en albâtre datant de 1500 avant Jésus-Christ est très beau brasero et chaufferette, textes et objets de manufacture populaire témoigne de l'importance de l'huile au cours des siècles pour les divers usages.

Au terme du parcours du musée, un couloir de proverbes et dictons liés à l'huile conduit à la vision d'un grand tableau représentant un champ d'oliviers au vent, indicatif en ce qui concerne l'attention au paysage qui sous-tend la recherche qui a porté à la création du musée. 

>> Il y a plusieurs offres pour séjourner en Ombrie ou dans la zone de Torgiano, découvrez-les maintenant!

 

Informations pratiques

 

Horaires d'ouverture du Musée:

* Octobre - Mars: 10-13 / 15-17 ; du Mardi au Dimanche (fermé le Lundi)

* Avril - Juin: 10-13 / 15-18 ; du Mardi au Dimanche (fermé le Lundi)

* Juillet - Septembre: 10 - 18; toute la semaine

 

NB: Le Musée est fermé le 25 Décembre

 

Si vous etes à Torgiano, nous vous conseillons aussi de visite le Musée du Vin
--> Cliquez ici pour toutes les informations